Dans les médias

Le Nouvel ensemble vocal – enfin un chœur a capella juste! (10 juillet 2014)

En juin, un nouvel ensemble vocal fit son apparition sur la scène montréalaise de la musique classique. Le chant choral occupe une place de plus en plus importante au Québec, mais peu de chœurs peuvent se prévaloir du titre de chœur professionnel. L’Orchestre symphonique de Montréal, avec son nouveau chœur de chambre professionnel ou bien le Studio de Musique ancienne en sont de bons exemples.

Ce nouveau chœur est formé de chanteurs provenant des universités McGill, Concordia et de l’Université de Montréal d’où provient justement le chef de chœur Pascal Germain‑Berardi. Le chœur est aussi soutenu par plusieurs anciens Petits Chanteurs du Mont-Royal, ensemble dont M. Germain‑Berardi a aussi fait partie.

Ce concert avait pour objectif de lancer ce nouveau projet, d’établir des bases en vue de prochains concerts. « J’étais entouré de jeunes musiciens de qualité ne demandant qu’à avoir des occasions pour performer… » dit le chef. Ces chanteurs ont répondu présent, donnant ainsi une performance a cappella d’une justesse rarissime dans le chant choral. Avec des effectifs restreints de quatre chanteurs par voix, le résultat est fort surprenant.

Pour débuter le programme, une œuvre sortant des classiques du chant choral, Mirages sur le désert de Gobi, de Se Enkhbayar. Cette œuvre tire son inspiration de la musique orientale de la Mongolie. Le public fut transporté dans un univers contradictoire par les effets sonores du chœur et méditatifs du désert, cet univers accompagné d’une voix fraîche parfaite d’une soprano, l’audience se sentait transportée tout droit en Mongolie.

Par la suite, un vent estival emplit la salle avec l’interprétation des 3 Chansons de Charles d’Orléans de Claude Debussy. Bien que l’arrimage des différentes voix ne fut pas à son meilleur, la troisième chanson fut la mieux réussie.

(suite…)

Marc-Olivier Laramée La Scena Musicale (10 juillet 2014)